5 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier

5 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier locatif présente plusieurs avantages. Qu’il s’agisse du neuf ou de l’ancien, c’est un moyen pour se faire des économies tout en se créant un patrimoine. De plus, c’est aujourd’hui un secteur dont tout le monde peut profiter. Voici, 5 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier.

Un marché stable et sécurisé

Le marché de l’immobilier locatif offre aux investisseurs un environnement stable et sécurisé. Les gages de cette tranquillité sont traduits par les nombreuses garanties du secteur comme les GLI (Garantie Loyers Impayés). Elles permettent de prévenir et de couvrir des mauvaises surprises comme les loyers impayés, les départs précipités des locataires, les frais de rénovation, et de protection juridique, etc.

Les réductions d’impôt

Aujourd’hui, investir dans l’immobilier locatif est un moyen pour accéder à des réductions fiscales. Selon le type de bien choisi (neuf ou ancien), chaque bailleur bénéficie des dispositifs mises en place par la loi Pinel. En effet, la défiscalisation permet grâce à certaines conditions, de récupérer progressivement le prix d’achat du bien. Dans l’immobilier neuf par exemple, les frais de notaires sont réduits de 2 à 3 % du coût du logement contre 6 à 7 % dans les anciennes constructions.

La constitution d’un patrimoine

La valeur d’un logement augmente au fur et à mesure que les demandes s’additionnent. Investir dans l’immobilier permet d’acquérir un bien qu’on peut revendre ou mettre en location pour obtenir le retour sur investissement. C’est l’un des moyens les plus sûr pour faire travailler son argent afin d’obtenir une plus-value importante sur une période au choix. 

À long terme, l’immobilier devient non seulement un patrimoine de l’acquéreur, mais aussi un héritage familial. Il revient donc au propriétaire de continuer à mettre le bien en location ou d’en faire la résidence principale d’un de ses proches.  

Un complément de revenus

Investir dans l’immobilier, c’est se créer un ou des revenus complémentaires. Si vous effectuer un prêt pour acquérir votre logement, vos premières recettes serviront à rembourser vos dettes.  

Cependant, une fois vos engagements payés, les perceptions locatives deviendront des revenus non-négligeables. Ensuite, un abattement de 30 % sera effectué pour limiter l’imposition sur les perceptions afin d’augmenter les intérêts sur le loyer.

Cela vous permettra d’améliorer votre train de vie et d’assurer par ailleurs votre retraite. Parallèlement, vous pouvez décider d’utiliser votre rente locative pour acheter d’autres biens immobiliers à mettre en location.

Investir sur fond propre ou non

Vous pouvez utiliser vos économies pour investir dans l’immobilier ou contracter un prêt pour le faire. Dans le premier cas, vous faites toutes les opérations sur fond propre afin de bénéficier dès les débuts de l’intégralité des revenus liés à votre investissement. En procédant ainsi, vous contournez les frais d’assurance, de dossiers bancaires, d’hypothèque, etc.

Cependant, cette méthode n’est pas recommandée à cause de l’effet du levier. Les précautions de la vie imposent aux particuliers, une bonne gestion des biens afin d’être à l’abri des mauvaises imprévues. Pour éviter la pression supplémentaire concernant les risques, il est préférable d’envisager un prêt immobilier. Dans ce cas, la tâche sera de verser une partie des mensualités perçues pour payer le crédit.

Luc A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *