Nicolas Gaiardo : Des escrocs revanchards lui en veulent

Nicolas Gaiardo : Des escrocs revanchards lui en veulent

N’eût été l’excellent site Warning trading de Nicolas Gaiardo, des passionnés de l’investissement en ligne comme moi auraient pu, il y a quelques années, renoncer à ce secteur aussi lucratif que risqué.  Oui, Nicolas Gaiardo a sauvé mon argent du piège de ces escrocs bien talentueux. Il m’a tout autant sauvé de l’amère désillusion qui gagne les victimes de leurs entreprises. Bien aguerri, je continue de surfer dans l’univers du placement avec un plaisir toujours renouvelé.

Aujourd’hui où je remarque une recrudescence de propos diffamatoires en vue de discréditer cette belle ouvre de Nicolas Gaiardo, je viens ici partager avec vous mon expérience et mon témoignage. Je veux surtout vous faire découvrir comment Nicolas Gaiardo été décisif dans mes débuts d’investisseurs en ligne. Et pourquoi pas, révéler aussi le vrai visage de ces escrocs.

N’eut-été Nicolas Gaiardo, je me serais fait plumer

Les faits remontent à 2016. J’avais réuni de fortes économies que je voulais bien fructifier. J’étais devenu adepte de la théorie de « faire travailler intelligemment son argent ». Vite, j’ai commencé à parcourir les plateformes de placements financiers. Etant averti des risques de pertes ou d’escroqueries, j’écarquillais les yeux, ouvrait large mon esprit pour déceler des pièges dans les offres que je consultais. Plus tard, les conseils de Nicolas Gaiardo me feront réaliser que j’étais bien aveugle. Et j’ai été à un tout petit doigt de me faire saigner.

En réalité, dans mes recherches du placement rentable, je suis tombé sur une belle annonce. Moins d’une heure après ma requête en ligne, le courtier m’avait contacté. Nos entretiens ont été très fréquents sur plusieurs jours. Mon interlocuteur m’amadouait, répondait spontanément et professionnellement à toutes mes préoccupations. Même les échanges aux heures tardives ne le dérangeaient nullement. J’avais fini par être entièrement convaincu. Toutes mes défenses avaient été assouplies. J’avais confiance en cette agence que le courtier se prétendait représenter. La veille du jour où je devais faire un premier placement de 10.000 euros, j’ai eu la belle chance de mon histoire…

Je prenais ce soir un pot avec un ami qui tenait à noyer ses déboires dans un coup d’alcool en ma compagnie. Il venait de perdre toutes ses économies et un prêt complémentaire dans une arnaque : 17.000 euros partis en fumée. Je bénis le ciel cette nuit-là. Je n’ai pas avoué à mon ami ce que je m’apprêtais à faire. Mais je me suis résolu à plaquer mon courtisant de l’heure afin de trouver une agence vraiment fiable. Pour être sincère, je réfléchissais à trouver un autre secteur d’investissement.

Heureusement, je découvre Warning trading

J’ai fait cette nuit, une recherche acharnée d’informations sur les arnaques en ligne. Le nom de Nicolas Gaiardo ressortait alors plusieurs fois. En parcourant Warning trading, je découvris que ce média s’investissait à informer sur les risques des placements en ligne. L’histoire même de Nicolas Gaiardo m’avait impressionné. Au petit matin, j’étais averti de tous les stratagèmes des arnaqueurs, après avoir parcouru une bonne partie des centaines d’articles d’alerte du site. Bien malin, quand je comparais les astuces et témoignages de Warning trading avec ceux d’autres médias, j’étais satisfait. Mieux, les services d’assistance qu’offrait Nicolas Gaiardo pour récupérer les fonds des spoliés m’ont ragaillardi. J’avais conclu que si je me faisais gruger au pire des cas, j’avais des chances de récupérer une partie de mes fonds.

Quand j’ai repensé au fil du processus avec ce courtier, j’ai réalisé que toutes mes économies m’auraient été soustraites en douce. Warning trading est alors devenu ma référence pour aiguiser mes armes contre les arnaqueurs qui rivalisaient d’ingéniosité et de créativité. En effet, j’avais accès sur ce média, à une liste noire et gratuite des entreprises illégales ou illicites. Pour être assuré de prendre toutes les précautions, je suis devenu client de Chek&Pay, un service de Broker Defense. Avec 25 euros, le service me vérifiait l’inscription du courtier à l’Autorité des marchés financiers (AMF), contrôle les informations légales sur l’entreprise et l’existence légale éventuelle de litiges dans lesquels elle serait empêtrée. Ainsi, je pouvais éviter une arnaque de plusieurs millions. C’est pourquoi je trouve vraiment ridicules les détracteurs qui crient aux taxations abusées.

Nicolas Gaiardo est effectivement un bon justicier

Nicolas Gaiardo ne s’illustre pas qu’avec Warning trading. Il a aussi créé Broker Défense pour assister ses abonnés dans la gestion de litiges financiers. Ce service est destiné à ceux qui ont eu la malchance de se faire arnaquer. C’est vrai que la récupération entière de l’argent escroqué n’est pas garantie. Car il faut être conscient que le meilleur service n’empêchera pas la victime de laisser quelques plumes dans l’affaire.
Donc les clients de Broker defense qui avaient cru trouver un juge parfait en la personne de Nicolas Gaiardo, doivent se raviser. Au fonds, le service permet de mettre en œuvre tous moyens efficients pour retrouver la trace de l’argent et tenter de le récupérer.
De même, Nicolas Gaiardo est à tort accusé d’utiliser ses conseils en appât des services payants. Mais quoi de condamnable que connaissant si bien le mal, Nicolas Gaiardo ne propose pas le remède et se fasse payer ses services. Quand le médecin a su bien diagnostiquer le mal, il est mieux placé pour offrir les soins. Je réalise d’ailleurs qu’il arrache les victimes aux griffes d’avocats aux honoraires souvent énormes. En plus, ce n’est pas du vent. Le bilan de ses services est élogieux. Il a récemment témoigné ce qui suit « nous avons aidé 750 victimes d’escroqueries, qui ont perdu 45.000 euros en moyenne, mais chez certains, la perte peut aller jusqu’à 2 millions d’euros ».

Au fils des années, les services de Nicolas Gaiardo ont acquis de la notoriété. Car il s’entoure de professionnels. Dans le reportage fait par « Envoyé spécial », on peut voir tout le sérieux des démarches qu’il entreprend pour débusquer les escrocs. La crédibilité de son activité peut aussi s’apprécier dans les nombreux articles, interviews et témoignages des clients que nous sommes. Il y a notamment les victimes qui ont pu récupérer une part de l’argent qu’ils auraient définitivement perdu sans l’assistance de Nicolas Gaiardo.

La preuve que les détracteurs sont des escrocs déguisés

Quand vous parcourez les contenus diffamatoires qui pullulent sur Nicolas Gaiardo, vous ne trouvez aucun auteur à l’identité avérée pouvant prouver les prétendus abus dont ils auraient été victime. DéontoFi.com de Gilles Pouzin qui a prêté flanc en 2016 à des commentaires déplacés sur Warning trading a dû retirer ou modifier des commentaires tendancieux incriminés. Même s’il s’est tiré de la procédure judiciaire qui lui a été faite en abusant du principe de la liberté d’expression, le site prend désormais beaucoup de précautions à vérifier les propos qui sont tenus sur ses pages de commentaires.

Quand vous suivez en outre ces faux lanceurs d’alertes sur Nicolas Gaiardo, vous ne verrez avant ou après aucune initiative d’aide aux arnaqués. En fouillant, vous verrez plutôt dans leur sillage, la promotion d’opportunités de trading. Ils sont plutôt éloquents pour décourager celui qui demeure sensible à leurs victimes en mettant en œuvre tout son savoir-faire pour mettre fin à ce cauchemar financier. La forteresse qui reste imprenable à ces détracteurs désespérés est la bienveillance que voue le public à Nicolas Gaiardo. Car les habitués du trading voient en lui celui qui tente de faire quelque chose avec abnégation. Pendant ce temps, les institutions de lutte contre l’arnaque excellent à décompter les victimes, mesurer et diffuser périodiquement l’ampleur du mal. Le pouvoir judiciaire avoue ses limites en expliquant que c’est quasiment impossible de récupérer les fonds escroqués. C’est donc en étant bien éclairés que les médias et journaux tendent leurs micros à Nicolas Gaiardo qui partage ses expériences et sensibilisent la grande masse.

Quant à  nous qui plaçons et rentabilisons des investissements, c’est normal que nous payions une facture pour qu’il s’active particulièrement à nos côtés. L’aveu final de faiblesse des détracteurs se trouve dans les insultes qu’ils font à la personne même de Nicolas Gaiardo. Ils s’empressent de développer ses échecs ou ses déboires judiciaires. Et c’est là la preuve palpable de leur faiblesse d’esprit. Ils n’ont pas appris que les lieux de nos échecs sont les lieux par excellence de nos succès.

Enfin, comme l’a compris Nicolas Gaiardo, je préfère consacrer mes dernières phrases à un propos plus utile plutôt qu’à un long procès à de loups affamés. Je conclus donc que les placements en lignes sont juteux. Je m’en régale aujourd’hui. Mais avant d’espérer gagner de l’argent sur les marchés financiers, vous devez apprendre à éviter les pièges des arnaqueurs qui fleurissent. Depuis 2009, les escroqueries financières ont représenté 4,5 millions d’euros en France et ont touché 3 millions de personnes estime l’AMF. Malheureusement, une guerre d’information et de diffamation monte sur la toile. Les arnaqueurs dont les gains baissent grâce à la réussite des médias d’information manœuvrent. Pourtant c’est en vain qu’ils besognent car Nicolas Gaiardo reste le meilleur recours préventifs des investisseurs en ligne.

Luc A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *